• Sylvie de Dakforme

Le départ en Mission humanitaire à Madagascar approche...

Mis à jour : janv. 6


Participer à une mission humanitaire fait partie de ma liste "à faire"depuis très longtemps

et je vais pouvoir bientôt cocher la case, JE L'AI FAIS !


Je ne sais pas vous, mais quand vous êtes sur le point de réaliser quelque chose que vous aviez envi de faire depuis longtemps ....c'est une sensation bizarre.

Excitation, angoisse de l'inconnu, curiosité, détermination et surtout heureuse de participer à un projet qui me trottait dans la tête depuis un moment sans savoir comment le réaliser.

Bref, un bon stress 😁!

Caty, membre de l'association humanitaire "les enfants du soleil de Madagascar" m'a appelée en juillet pour me proposer de l'accompagner, je n'ai même pas réfléchi. Cela a été un OUI direct. Elle me connaissait via mon association de karaté à Etiolles. Nous avions déjà organisé, une collecte de kimono pour un de ses précédents départs.

Pour moi, rien n'est le fruit du hasard. Si cela se passe maintenant, c'est qu'il y a une raison. mais je ne cherche pas de réponse, je sais que c'est le bon moment.

Pour l'instant, je vis cette expérience en pleine conscience, sans attente particulière. Je veux apprécier chaque instant de cette aventure avec caty et toutes les personnes que je vais rencontrer.


Cette association apporte :

- Aide et assistance aux enfants des rues

L’association humanitaire les "Enfants du Soleil" a comme mission d’apporter aide et assistance aux enfants en situation très difficile à Madagascar. Elle s’intéresse donc, en tout premier lieu, aux enfants qui, n’ayant plus de lien avec leur famille, vivent de la rue et dans la rue des grandes villes. Son objectif est de réinsérer ces jeunes dans la société et d’en faire des citoyens responsables.

- Aide aux femmes à la rue avec de jeunes enfants

L’association « Les Enfants du Soleil » se penche aussi sur le sort de femmes abandonnées dans la rue avec leurs enfants, amenées à se prostituer, mendier ou fouiller les poubelles pour survivre. Dans des centres d’aide par le travail (CAT), elles trouvent, outre la nourriture et un toit, une formation professionnelle qui les aidera à trouver un emploi dans un atelier artisanal et reprendre ainsi une place digne dans la société. Dans chaque CAT une crèche permet de recueillir les jeunes enfants pendant que la maman apprend un métier.


Mon ordre de mission à Madagascar

- Découvrir les différents sites et leur organisation pour comprendre le fonctionnement général et les liens entre les différentes unités.

- Rencontrer la Délégation Permanente et son organisation, ses rapports avec les sites et avec EDS France.

- Aborder le problème des enfants des rues et tout particulièrement leur évolution au travers du Karaté, étant elle-même une professionnelle de cette discipline.

- Dans la mesure du possible, motiver et guider les filles d’EDS vers le Karaté, car elles sont actuellement peu nombreuses à désirer s’y initier.

N'est-ce-pas fascinant !


Je vais me rendre dans trois villes des Hautes terres de Madagascar

- TANA 

- ANTSIRABE 

- FIANARANTSOA 

du 1er au 15 novembre 2019


Dès la rentrée de septembre,

J'ai demandé à mes élèves de collaborer à une quête de matériel, et une cagnotte Leetchi a été ouverte. Les 412€ perçus vont permettre d'acheter de matériel de sport directement là-bas.

Et oui, les valises sont pleines de kimonos et protections ! Quel engouement de la part de mes élèves, C'est génial !


Avez-vous expérimenté une mission humanitaire ?

Vos expériences m'intéressent.

Au plaisir de vous lire !😊


76 vues4 commentaires

"Au plaisir d'être à vos côtés  sur le chemin de la réalisation de vos ambitions"

Sylvie Desmazeau

  • Page Facebook Dakforme coaching

Inscritpion Actualités Dakforme-Coaching

Instagram